Les cabines de tous les avions destinés au transport de passagers sont équipées d’un système de sécurité incendie afin de minimiser les risques d’incendie et de contribuer à la sécurité des passagers.

Deux types d’incendies peuvent affecter un avion et ses passagers: ceux en vol et ceux qui surviennent après un accident.

Généralement, un incendie en vol se produit en raison d’une défaillance d’un système ou d’un composant ou d’un problème de maintenance. Un incendie suite à un accident, en revanche, résulte de l’inflammation du combustible libéré à la suite, par exemple, d’un impact.

L’avion est conçu pour prévenir les incendies

Le système de sécurité incendie est l’un des aspects les plus importants de la conception, des tests et de la certification des avions. Les réglementations relatives à la conception et à la certification des aéronefs couvrent l’ensemble des matériaux, leurs spécifications chimiques/physiques, la construction, les systèmes de détection et d’intervention et les procédures opérationnelles.

Un avion est construit de telle manière que les différentes parties possèdent des propriétés de protection contre l’incendie en fonction de la manière dont elles sont intégrées dans l’architecture de l’avion. Cette approche repose sur quelques principes: sélection, séparation, isolement, détection et contrôle des matériaux.

Tout d’abord, il est important de garder séparés les trois éléments qui contribuent à un incendie: carburant, source d’inflammation et oxygène. Deuxièmement, il faut veiller à ce que les incendies potentiels ne se propagent pas à d’autres parties de l’avion et au contrôle de la situation en général.

Ainsi, un avion utilise généralement à la fois des systèmes passifs (comme l’utilisation de matériaux non combustibles ou auto-extinguibles) et des systèmes actifs (comme les  dispositifs anti-incendie).

La plupart des matériaux utilisés dans la construction de l’intérieur de l’habitacle sont auto-extinguibles: par exemple, le matériau qui isole les câbles électriques doit être auto-extinguible. L’isolation thermique/acoustique installée derrière les panneaux intérieurs de la cabine est également conçue avec des propriétés ignifuges adéquates pour retarder l’apparition d’incendies dans la cabine en cas d’accident.

Tous les produits en tissu et en plastique de l’avion sont testés pour leur inflammabilité et leur toxicité. Les tissus des sièges et les couvertures qui sont généralement distribuées aux passagers doivent pouvoir résister à une longue période avant de s’enflammer (environ 4 minutes) pour permettre aux passagers d’évacuer l’avion à temps.

Le système de sécurité incendie de l’avion

Malgré toutes les formes de prévention, tant dans la phase de construction que dans la phase opérationnelle des avions, la survenance d’événements négatifs ne peut être totalement exclue. C’est pourquoi les avions sont équipés de systèmes de sécurité spécifiques qui ont deux objectifs:

détecter l’incendie: le système localise rapidement les flammes, ce qui est une condition préalable à la mise en œuvre des procédures de sécurité;
intervenir pour maîtriser et éteindre l’incendie: cela permet de faire disparaître le feu, ce qui implique des interventions spécifiques.

Le système anti-incendie des aéronefs est chargé de protéger l’avion contre:

– le feu
– la fumée
– les surchauffes.

Les parties protégées par le système anti-incendie sont:

– les groupes motopropulseurs,
– APU, Auxiliary Power Unit, le groupe auxiliaire de puissance (GAP),
– les soutes,
– le train d’atterrissage et le bord d’attaque,
– les toilettes,
– la cabine passagers.

Le système de détection des incendies

Il existe différents types de systèmes de détection, qui exploitent différents phénomènes physiques pour évaluer le risque d’incendie:

les variations de température, qui sont détectées à l’aide de systèmes Thermo-Switch ou thermocouples;
– la présence de fumée dans l’air, qui peut être détectée par des capteurs photoélectriques, capables de mettre en évidence les variations de luminosité ou les déviations des faisceaux lumineux.

Dispositifs d’extinction des incendies

Les systèmes d’extinction d’incendie comprennent une série de composants:

– une série d’extincteurs/bouteilles contenant un agent extincteur;
– un réseau de tuyauterie pour la distribution aux différentes zones de l’avion;
– des vannes de sélection pour diriger le fluide.

Chaque bouteille est reliée à la tuyauterie lorsque le pilote amorce une cartouche explosive qui provoque la rupture d’une membrane de séparation entre la bouteille et le réseau de tuyauterie.

En cas d’alerte incendie du moteur, le pilote effectue d’abord un contrôle de fausse alerte, puis active la poignée coupe-feu.

Il existe également un certain nombre d’extincteurs portables de différents types dans la cabine des passagers de l’avion: le personnel de cabine est formé pour les utiliser et intervenir en cas d’incendie.

Vous voulez en savoir plus? Contactez-nous pour découvrir notre offre de formation et ainsi réaliser votre rêve de devenir pilote de ligne.