La qualification de vol aux instruments ou instrument rating (IR) habilite un pilote à voler selon les règles de vol aux instruments (Instrument Flight Rules, IFR), conformément au règlement européen 1178/2011. Elle nécessite une formation spécifique en plus de celle requise pour la licence de pilote privé (PPL : Private Pilot Licence - Licence de pilote privé) ou la licence de pilotage commercial (CPL : Commercial Pilot Licence – Licence de pilotage commerciale), notamment des règles et procédures spécifiques pour le vol aux instruments, une formation sur des matières professionnelles telles que la météorologie et une formation en vol plus intensive en se référant uniquement aux instruments.

Savoir voler dans des conditions défavorables

La qualification de vol aux instruments signifie dans les faits être capable de voler dans des conditions de visibilité réduite sur des aéroports qualifiés. Une autre situation pour laquelle l’IR est utile, voire nécessaire, est celle où l’aéroport où l’on veut atterrir est très fréquenté, rendant ainsi le vol à vue (vol selon les VFR : Visual Flight Rules – Règles de vol à vue) difficile : dans ces cas où il est important de maintenir la distance entre les avions, le contrôleur aérien de la tour de contrôle joue un rôle fondamental pour guider les avions qui doivent atterrir et le vol aux instruments peut s’avérer nécessaire. Pour ceux qui pilotent avec une licence de pilotage commerciale, la qualification de vol aux instruments est presque indispensable.

L’épreuve de qualification de vols aux instruments

L’épreuve pour l’IR se compose d’un examen écrit et d’un test pratique, plus communément appelé « skill test » (test de compétence). Le « skill test » permet de vérifier par un vol réel que le pilote possède les compétences pratiques requises pour un vol IFR en toute sécurité.

Les critères nécessaires pour le cours de qualification aux instruments sont les suivants :

– certificat médical de première ou deuxième classe,

– une licence PPL (Licence de pilote privé) minimum avec night qualification (qualification pour le vol de nuit)

– au moins 50 heures de vol de navigation en tant que pilote responsable aux commandes.

Selon la réglementation en vigueur, la durée maximale de la formation ne doit pas dépasser 18 mois : au cours de la formation, il doit y avoir 80 heures de cours théoriques et au moins 40 heures de missions en vol.

Vous voulez en savoir plus sur la qualification de vol aux instruments et sur la manière de l’obtenir ? Contactez-nous pour connaître les détails de nos cours et notre méthode d’enseignement : nous évaluerons avec vous la solution la plus adaptée à vos besoins professionnels.